Béni Mellal-Khénifra : 25 nouveaux établissements scolaires sortent de terre

Béni Mellal – La prochaine rentrée des classes verra l’ouverture de 25 nouveaux établissements scolaires, et ce dans le cadre des efforts engagés par l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) pour étoffer l’offre scolaire dans la région.

Les projets qui s’inscrivent dans le cadre de la convention de partenariat liant le Conseil Régional de Béni Mellal-Khénifra à l’AREF (2019-2023) pour un montant de 1,8 milliards de dirhams comprennent la construction de 25 nouveaux projets, dont 7 écoles primaires, 5 écoles communautaires, 6 collèges, 3 lycées qualifiants et 4 internats. La nouvelle rentrée des classes verra également l’ouverture de 33 cantines et 153 unités du préscolaire.

Ces différents projets mis en œuvre avec le fort appui de l’INDH ont permis d’atteindre un taux de 100 pc de couverture des établissements d’enseignement primaire dans les différentes communes de la région et un taux avoisinant les 88 pc en ce qui concerne la couverture des communes de la région en établissements d’enseignement secondaire collégial.

Les indicateurs relatifs au décrochage scolaire ont diminué à 2,2 % contre 3,4 % au niveau national et à 8,6 % au niveau de l’enseignement secondaire collégial contre 14,6 % au niveau national.

Concernant l’enseignement secondaire qualifiant, les indicateurs de déperdition scolaire ont diminué à 7,1 % contre 10 % au niveau national. L’indice d’égalité des sexes en matière de scolarisation a également enregistré une évolution remarquable, atteignant le niveau de parité au primaire et au collège et a dépassé la valeur de 1 au niveau du secondaire qualifiant pour les filles.

Dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, le directeur de l’AREF Béni Mellal-Khénifra, Mustapha Slifani a souligné que les efforts de l’élargissement de l’offre scolaire ont porté leurs fruits au niveau de la région en ce sens que 25 nouveaux établissements ouvriront leurs portes aux apprentis de la région.

Ces projets seront de nature à hausser le niveau des différents indicateurs relatifs à l’enseignement préscolaire et au décrochage scolaire dans la région, a rappelé M. Slifani, rappelant le renforcement des ressources humaines avec 200 nouveaux cadres de l’AREF qui rejoindront les écoles au titre de cette rentrée scolaire.

La Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire (FMPS) et l’Académie régionale de l’éducation et de la formation Béni Mellal-Khénifra avaient signé, récemment à Béni Mellal, une convention visant le développement et la généralisation d’un enseignement préscolaire de qualité au niveau de la région.

Cette convention s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuve de la convention-cadre de partenariat signée le 7 avril dernier entre le ministère de l’Education nationale, du préscolaire et des sports et la FMPS en tant qu’acteur institutionnel de référence qui oeuvre pour la généralisation de l’enseignement préscolaire au niveau national à travers la mise en place d’un système éducatif répondant aux normes pédagogiques de qualité et qui soit accessible à toutes les catégories sociales.

En vertu de cette convention signée par le directeur général de la FMPS et le directeur de l’AREF Béni Mellal-Khénifra, la FMPS assume la gestion directe des classes de l’enseignement préscolaire qui lui sont confiées et contribue à l’amélioration de la qualité de l’enseignement préscolaire, en mettant en place un système intégré de formation des éducatrices et des éducateurs.