Béni Mellal: L’AREF tient deux rencontres de concertation sur l’école de qualité

Béni Mellal  – L’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) Béni Mellal-Khénifra a organisé, mercredi, deux rencontres de concertation sur l’amélioration de l’école publique en vue de concevoir des propositions à même d’enrichir la feuille de route 2022-2026 et améliorer le système éducatif au niveau local, régional et national.

Ainsi l’AREF a organisé un Focus group avec le corps d’encadrement et de contrôle pédagogique et un World café avec les cadres des directions pédagogiques dans les différents cycles de l’enseignement.

A cette occasion, le directeur de l’AREF Béni Mellal-Khénifra, Mustapha Slifani a rappelé les grands objectifs visés à travers ces rencontres de concertation, principalement l’amélioration du système éducatif et de la qualité de l’enseignement au profit de l’élève à travers des apprentissages qui contribuent à renforcer ses connaissances et ses aptitudes et développer sa personnalité, notant que ces rencontres constituent une étape essentielle sur la voie de la réforme conformément aux dispositions de la loi-cadre 51-17 relative au système éducatif, de formation et de la recherche scientifique.

M. Slifani est revenu aussi sur le processus, l’approche et les spécificités des concertations nationales autour de l’école de qualité, relevant que plusieurs rencontres ont été organisées dans ce cadre avec la participation des différentes composantes de la société.

Les travaux de ces rencontres ont été articulés autour de trois axes traitant de la continuité de la réforme, des mécanismes de lutte contre l’abandon scolaire, des programmes de soutien scolaire, la révision des approches pédagogiques et l’introduction de nouveaux supports numériques.

La feuille de route 2022-2026 vise à assurer un véritable essor éducatif et se veut une plateforme à travers laquelle le ministère de l’éducation nationale ambitionne de consacrer l’approche participative avec les différents partenaires et acteurs notamment territoriaux en recueillant leurs opinions, propositions et idées à même d’accompagner et de soutenir l’école marocaine afin d’en faire un espace d’excellence, de qualité et d’égalité des chances.