malaysian women having a good time showering.http://justfap.xxx/

BMK: Le Conseil de la région approuve son projet de budget au titre de l’exercice 2020

Béni Mellal-Le Conseil de la région Béni Mellal-Khénifra, a approuvé lundi, lors de sa session ordinaire du mois d’octobre, son projet de budget au titre de l’exercice 2020, et adopté un certain nombre de projets socio-économiques.

Les membres du Conseil ont approuvé, en présence du Wali de la région Béni Mellal-Khénifra, gouverneur de la province de Béni Mellal, M. Khatib El Hebil et du président du Conseil de la région, Brahim Moujahid, le projet de budget pour l’année 2020, les transferts de crédits pour les première et deuxième parties du budget, le budget annexe pour la gestion de la maison de l’élu pour l’année 2020 et le projet de programmation de l’excédent budgétaire pour 2020.

Dans le domaine de l’éducation et de la formation, et afin de donner une impulsion forte aux programmes de soutien à la scolarisation et à la lutte contre le décrochage scolaire, le Conseil a approuvé un projet d’accord de partenariat pour la mise en œuvre du programme à moyen terme relatif à l’amélioration de l’offre éducative dans la région, signé entre le ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le conseil de la région de Béni Mellal-Khénifra, la Wilaya de la région ainsi que l’Académie Régionale de l’Education et de la Formation avec une contribution financière du Conseil de la région estimée à 584 millions de dirhams (MDH).

Le Conseil a également adopté, dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la feuille de route relative à la création de la Cité des métiers et compétences, une convention de partenariat signée entre le conseil de la région et l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) pour un montant global de 340 MDH avec une contribution de 90 MDH du conseil de la région, à travers laquelle les parties s’engagent à créer la Cité des métiers et compétences, le but étant d’offrir une place de choix à la région dans le domaine de la formation professionnelle, à travers la mise en place de cette cité dédiée à des métiers de nouvelle génération, multipolaires et interdisciplinaires.

Dans le domaine économique, de la promotion de l’emploi, du tourisme et de la logistique, le conseil a approuvé un ensemble de projets d’accords relatifs à la mise en œuvre du Schéma directeur des zones logistiques de la région, à travers la création de deux nouvelles zones dans des provinces de Béni Mellal et de Khouribga, la réhabilitation du complexe artisanal de Béni Mellal et le soutien à l’économie sociale et solidaire et aux produits régionaux en coopération avec la Fondation Mohammed V pour la Solidarité.

Le conseil a également approuvé la décision de rouvrir le Centre de Formation Aux Métiers de Montagnes d’Azilal et la création et l’équipement du centre régional de promotion des compétences et des technologies numériques à Khouribga.

Au sujet de la coopération décentralisée et pour renforcer les relations avec les pays africains dans le cadre de la coopération Sud-Sud, le Conseil a approuvé un protocole d’accord de coopération conclu entre le Conseil de Béni Mellal-Khénifra et le conseil du centre-nord du Burkina Faso, relatif à la promotion du tourisme de montagne, de l’économie solidaire et de l’agriculture.

Dans le domaine de la santé, le conseil de la région a procédé à l’approbation de deux conventions de partenariat relatives au renforcement et à la réhabilitation des infrastructures de santé dans la région de Béni Mellal-Khénifra d’un montant de plus de de 340 MDH comme contribution dudit conseil.

Le secteur de la sûreté a également figuré à l’ordre du jour, dans la mesure où le conseil a approuvé à l’unanimité un projet d’accord avec le ministère de l’Intérieur (Direction générale de la Sûreté nationale) relatif au financement et à la réalisation de projets liés aux systèmes de surveillance par caméras dans les espaces publics, pour un coût global estimé à 22 MDH et avec une contribution du Conseil de la région de l’ordre de 11 MDH.