El Ksiba: le centre d’estivage Bir El Watan, un haut lieu de mixité culturelle

Mohammed Hamiddouche.

El Ksiba – Aménagé au coeur d’une végétation exubérante, le centre d’estivage Bir El Watan à El Ksiba fait partie des centres de vacances les plus réputés et les plus populaires du Maroc.

Véritable petit bijou qui charme ses visiteurs de tous âges, ce camping, qui a vu le jour au début des années soixante du siècle dernier, a fait l’objet au fil des années, d’importants travaux de rénovation. Aujourd’hui, il est considéré comme l’un des plus beaux et des plus anciens centres de colonies de vacances du Royaume.

Perché sur les hauteurs du Moyen Atlas à plus 1.200 mètres d’altitude, le site, d’une beauté envoûtante, implanté dans un décor idyllique avec une flore riche et verdoyante le long de l’année, accueille chaque été de nombreux visiteurs venus des quatre coins du pays.

« Plus de 800 enfants et jeunes y ont séjourné durant les trois premières étapes de l’édition 2022 du programme national de camping Vacances pour tous », a affirmé le directeur régional du département de la Jeunesse, Noureddine El Berkaoui, dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP.

La région Béni Mellal-Khénifra compte un seul centre fixe de colonies de vacances “Bir El Watan” à El Ksiba qui tire son nom d’un puits creusé par les patriotes, alors soumis aux travaux forcés par le colonisateur, comme raconte l’écrivaine Leila Abouzeid, native d’El Ksiba, dans son roman “Retour à l’enfance”.

Dans ce camping, l’ambiance est à la fête. D’une capacité d’accueil de 400 personnes, ce centre d’estivage accueille durant l’étape trois du programme “Vacances pour tous”, quelque 367 jeunes après avoir abrité lors des deux précédentes phases respectivement 115 et 326 bénéficiaires.

“Nous aspirons atteindre plus de 1.600 bénéficiaires d’ici le 4 septembre, date de la fin de ce programme dont le lancement effectif a été donné le 15 juillet dernier”, a ajouté M. El Berkaoui, faisant part de son souhait d’élargir l’offre de vacances dans les prochaines années avec l’aménagement de cinq nouveaux centres fixes au niveau de la région.

Eu égard à la qualité de ses équipements et la diversité des activités qu’il propose aux bénéficiaires, le centre de Bir El Watan attire des jeunes des 12 régions du Royaume, ce qui en fait un haut lieu de brassage culturel, d’échanges, d’amitiés et de convivialité.

Dans une déclaration similaire, Houda Chwaâer, actrice associative de la ville de Dakhla qui accompagne 50 jeunes des provinces du Sud du Royaume venus passer leurs vacances d’été dans le centre de Bir El Watan, s’est félicitée de l’accueil, de la chaleur humaine et de l’hospitalité dont ils ont pu jouir à El Ksiba.

Bir El Watan est un excellent centre d’estivage pour les jeunes qui souhaitent participer à des des activités culturelles, éducatives, récréatives et sportives, a-t-elle dit, soulignant que le but de ce séjour est de permettre aux jeunes de la ville balnéaire de Dakhla de découvrir la montagne, d’aller à la rencontre des habitants du centre du Royaume et de s’ouvrir sur leurs culture et habitudes.

Cela favorise aussi l’échange de visites entre les jeunes des différentes régions du pays, a-t-elle soutenu, relevant que ce voyage à El Ksiba  permettra à ces jeunes de Dakhla de tisser des liens d’amitié, de faire de nouvelles connaissances et d’élargir leur cercle d’amis.

Avec son climat tempéré et ses magnifiques paysages qui invitent à la découverte, la petite ville d’El Ksiba, surnommée la perle de l’Atlas, s’offre en cette période caniculaire comme un havre de paix et de repos pour tout visiteur en quête de fraîcheur, de détente et de sérénité.

Nichée au pied des montagnes à une cinquantaine de kilomètres de Béni Mellal, la ville d’El Ksiba est très prisée pour sa flore foisonnante et la richesse de ses sites écologiques. C’est est une destination de choix pour les mordus de la nature.