Fkih Ben Salah: la généralisation du préscolaire est en marche

Fkih Ben Salah – Le déploiement du programme régional de généralisation et de développement de l’enseignement préscolaire à l’horizon 2027 au niveau de la province de Fkih Ben Salah a atteint cette année son rythme de croisière avec taux de préscolarisation de plus de 67%.

Le nombre des enfants préscolarisés dans cette province à forte dominante rurale a atteint durant l’année 2021-2022 plus de 9.993 élèves dont 7.567 dans des classes intégrées de l’enseignement public, ce qui représente un taux de préscolarisation de 67,03%, selon la Direction provinciale de l’Education nationale.

Aujourd’hui, avec 6.369 inscrits, le taux de préscolarité en milieu rural s’élève à 74,31% contre 28,75% il y a trois ans. Le taux de préscolarisation des filles rurales a également connu une évolution significative. Avec 2.919 filles rurales préscolarisées dans l’enseignement public, il est passé de 8,01% en 2017-2018 à 69,71% actuellement, selon la même source.

D’importants efforts ont été déployés par l’ensemble des intervenants et acteurs concernés par le programme de généralisation et du développement du préscolaire pour atteindre un tel résultat. En effet, depuis son lancement en 2018, un total de 227 classes dédiées à l’enseignement préscolaire ont été créées en l’espace de trois ans au sein de divers établissements de l’enseignement public de la province aussi bien en milieu urbain que rural.

Aussi, quelque 15 nouvelles unités de l’enseignement préscolaire d’un coût global de plus de 3 millions de dirhams sont programmées cette année dans diverses communes, chose qui va porter le taux de scolarité des enfants âgés de 4 à 5 ans à 76%.

En clair, avec cette cadence et au vu des efforts colossaux déployés, la province de Fkih Ben Salah semble bel et bien partie pour atteindre pleinement les objectifs fixés dans ce domaine.

A ce sujet, le directeur provincial de l’Education nationale à Fkih Ben Salah, Said Joundi, a indiqué dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, que la province de Fkih Ben Salah compte aujourd’hui 310 classes intégrées de l’enseignement préscolaire qui sont gérées par 54 associations dans le cadre d’un partenariat avec l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) Béni Mellal-Khénifra.

La mise en oeuvre du programme de généralisation et de développement de l’enseignement préscolaire à l’horizon 2027 au niveau de la province de Fkih Ben Salah avance bien et à bon rythme, a assuré M. Joundi, notant que plusieurs classe de l’enseignement préscolaire viendront renforcer le réseau de l’enseignement public durant les quatre prochaines années dans le cadre de la mise en oeuvre de la convention relative à l’élargissement de l’offre éducative signée entre l’AREF et le Conseil de la région Béni-Mellal-Khénifra.

La Direction provinciale de l’Education nationale, du préscolaire et des sports de Fkih Ben Salah a formé au titre de cette année, un total de 254 éducateurs et éducatrices de l’enseignement préscolaire qui devront officier dans les différentes unités de l’enseignement préscolaire qui verront le jour prochainement au niveau de la province, a-t-il soutenu.

De son côté, l’INDH en tant qu’acteur majeur du développement humain et pierre angulaire de tous les chantiers à caractère social, a impulsé durant les trois dernières années, une forte dynamique au programme de généralisation de l’enseignement préscolaire au niveau de la province de Fkih Ben Salah.

Ainsi, un budget de 16.800.000 dirhams a été alloué par le Comité provincial du développement humain (CPDH) pour la construction et l’équipement d’une centaine de classes de l’enseignement préscolaire en milieu rural au titre de la période 2019-2021.

C’est dans ce cadre que quelque 53 unités de l’enseignement préscolaire ont été construites, équipées et mises en service lors de ces trois dernières années dans les différentes communes rurales de la province de Fkih Ben Salah grâce à l’intervention de l’INDH, sachant que 32 autres unités du préscolaires sont programmées au titre de 2022.

Ces unités de l’enseignement préscolaire génèrent un total de 74 classes et bénéficient à 1.860 enfants âgés entre 4 et 6 ans.

La généralisation du préscolaire fait partie des grands chantiers du ministère de l’éducation nationale et de l’INDH en tant que prélude essentiel pour rendre l’enseignement primaire obligatoire et garantir la qualité du système éducatif conformément à la Vision stratégique de la réforme 2015-2030.

L’enseignement préscolaire a pour objectif de faciliter l’épanouissement physique, cognitif et affectif de l’enfant, le développement de son autonomie et sa socialisation, notamment à travers le développement des habiletés sensorio-motrices, spatio-temporelles, sémiologiques, imaginatives et expressives via des activités pratiques et artistiques élémentaires comme le dessin, le modelage, la peinture, le jeu …