Fkih Ben Salah: l’INDH, pilier de la généralisation du préscolaire

Mohammed Hamiddouche.

Fkih Ben Salah – Acteur majeur du développement humain et pierre angulaire de tous les chantiers à caractère social, l’INDH a impulsé durant les trois dernières années une forte dynamique au programme de généralisation de l’enseignement préscolaire au niveau de la province de Fkih Ben Salah.

D’intenses efforts sont déployés au quotidien par l’INDH et ses partenaires au sein de cette province à forte dominante rurale pour atteindre l’objectif de la généralisation de l’enseignement préscolaire à l’horizon 2027.

Ce chantier, l’INDH le porte à bras le corps et l’a érigé en tant qu’axe prioritaire de son action au service des générations montantes durant sa phase III (2019-2023).

A Fkih Ben Salah, un budget de 16.800.000 dirhams a été alloué par le Comité provincial du développement humain (CPDH) pour la construction et l’équipement d’une centaine de classes de l’enseignement préscolaire en milieu rural au titre de la période 2019-2021.

A ce sujet, le chef de la division de l’action sociale (DAS) à la préfecture de Fkih ben Salah, Larbi Bouaabidi, a indiqué dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, que l’enseignement préscolaire fait partie des quatre thématiques prioritaires de la phase III de l’INDH et de son quatrième programme intitulé « Impulsion du capital humain des générations montantes ».

L’essentiel de l’action de l’INDH dans ce domaine est orienté vers l’élargissement et le renforcement de la qualité de l’offre préscolaire dans les zones rurales et reculées, avec un accent particulier sur la scolarisation des jeunes filles rurales qui se trouvent au coeur des programmes de l’INDH destinés à la petite enfance et aux générations montantes.

C’est dans cet objectif que 53 unités de l’enseignement préscolaire ont vu le jour lors de ces trois dernières années dans les différentes communes rurales de la province de Fkih Ben Salah grâce à l’intervention de l’INDH, a fait savoir M. Bouaabidi, notant que 32 autres unités du préscolaires sont programmées au titre de 2022.

Ces unités de l’enseignement préscolaire, créées, équipées et mises en service par l’INDH génèrent un total de 74 classes et bénéficient à 1.860 enfants âgés entre 4 et 6 ans, a-t-il souligné.

Le processus de création des unités du préscolaire est parfaitement huilé comme en témoignent les résultats atteints jusque-là. Après les 12 unités réalisées en 2019, l’INDH a augmenté la cadence avec la création en 2020 de 25 autres unités totalisant 34 classes. Il est également savamment réfléchi, la priorité étant accordée aux localités rurales où il n’y a pas d’établissements d’enseignements.

L’an dernier, quelque 16 unités de l’enseignement préscolaires générant 28 salles ont été construites dans les différentes communes rurales de la province.

L’unité de l’enseignement préscolaire du village Ouled Smida, dans la commune rurale de Sidi Aïssa, est l’une des 16 unités mises en services en 2021 dans la province de Fkih Ben Salah par l’INDH en partenariat avec la Fondation Zakoura.

Souad Amroussi, éducatrice au sein de cette unité du préscolaire qui profite à une trentaine d’enfants, a indiqué avoir choisi ce métier par amour et par passion.

“Avant d’être éducatrice, je suis d’abord maman. Je veille à ce que mes propres enfants comme ceux du village bénéficient de la meilleure éducation qui soit”, a-t-elle assuré, notant qu’elle a suivi une formation d’un mois initiée par la Fondation Zakoura pour apprendre la pédagogie et les bases de l’éducation des enfants en bas âges.

“Notre slogan c’est le développement des aptitudes et des capacités des enfants avant l’enseignement, et ce à travers des activités d’éveil qui sont fondées essentiellement sur le jeu”, a-t-elle soutenu.

En tant que partenaire de l’INDH, la Fondation Zakoura s’est engagée à l’ouverture en 2019 de 350 unités de l’enseignement préscolaire en zone rurale, dans 7 régions et 14 provinces, au profit de plus de 14.000 enfants âgés de 4 à 6 ans.

Pour la période 2020-2023, la Fondation Zakoura est en train de déployer une feuille de route ambitieuse pour contribuer à atteindre les objectifs de l’axe « Appui au préscolaire en milieu rural » avec notamment la création et/ou la mise à niveau de plus de 4.000 unités de l’enseignement préscolaire.

Dans le cadre de sa phase III (2019-2023), l’INDH s’est fixée l’objectif ambitieux de créer à travers l’ensemble des régions du Royaume quelque 10.000 unités de l’enseignement préscolaire et la mise à niveau de 5.000 autres en zones rurales.

Convaincue que l’enseignement préscolaire joue un rôle déterminant pour le développement cognitif et social des enfants et conditionne ainsi le bon déroulement de leur parcours éducatif, l’INDH, dans le cadre de sa troisième phase, apporte un soutien fort aux actions et initiatives visant la généralisation de l’enseignement préscolaire dans les zones rurales et reculées, et ce, partant de sa certitude qu’un enseignement préscolaire de qualité répond à la fois à un impératif de développement et d’équité.