Khénifra: la CRDH sensibilise les détenus à la tolérance et au vivre-ensemble

Khénifra – La Commission régionale des droits de l’Homme (CRDH) de Béni Mellal-Khénifra a organisé, mardi, un atelier de sensibilisation sur la tolérance et le vivre-ensemble au profit des pensionnaires de la prison locale de Khénifra.

Cette rencontre, qui a connu la participation de 50 personnes, s’inscrit dans le cadre de la coopération et de la coordination entre la direction régionale de la Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) à Béni Mellal et la CRDH Béni Mellal-Khénifra.

Elle a été animée par Hicham Radi, directeur exécutif de la CRDH Béni Mellal-Khénifra et Rafik Naji, cadre de la CRDH chargé de la protection.

A cette occasion, l’accent a été mis sur le concept de la tolérance et les comportements et conduites qui y sont liés comme l’acceptation des idées et des cultures d’autrui, le respect des modes de vie, des opinions et des religions des autres sans fanatisme ni intolérance.

L’accent a porté aussi sur le concept de la tolérance en tant que prélude essentiel pour le vivre-ensemble dans le cadre des valeurs citoyennes communes garanties par la Constitution de 2011.

L’organisation de cet atelier de sensibilisation s’inscrit dans le cadre des actions que mène la CRDH pour promouvoir et diffuser les valeurs des droits de l’Homme dans l’espace carcéral à travers des activités culturelles et artistiques eu égard à leur rôle en matière de consécration des principes des droits humains et de la culture du vivre-ensemble.

Les Commissions régionales des droits de l’Homme ont pour missions d’assurer le suivi et le contrôle de la situation des droits de l’Homme au niveau régional, de recevoir les plaintes relatives aux allégations de violations des droits de l’Homme qui leur sont adressées, d’élaborer des rapports spéciaux ou périodiques sur les mesures prises pour le traitement des affaires et des plaintes à caractère régional ou local.

Elles assurent également la mise en œuvre des programmes et des projets du CNDH en matière de promotion des droits de l’Homme, et ce, en étroite collaboration avec tous les acteurs concernés au niveau de la région, dont les associations œuvrant dans le domaine des droits de l’Homme et les observatoires régionaux des droits de l’Homme.