La grenade « Safri » d’Ouled Abdellah, un produit vedette dans la région Béni Mellal-Khénifra

Fkih Ben Salah – La grenade « Safri » d’Ouled Abdellah (province de Fkih Ben Salah) est un produit phare dans la région Béni Mellal-Khénifra qui joue un rôle vital dans le développement socio-économique et la création d’emplois dans cette région.

La filière du grenadier est considérée comme l’un des secteurs productifs les plus rentables au niveau de la région en ce sens qu’elle participe à la création d’opportunités d’emplois à toutes les étapes de la production (environ 300.000 jours ouvrables) en plus de l’essor économique qu’elle génère durant la période de récolte et de commercialisation.

La grenade d’Ouled Abdellah se caractérise par une qualité et un rendement élevés. Cette grenade recèle autant de qualités, notamment la taille du fruit, la teneur en sucre et surtout le pourcentage de jus de cette variété par rapport aux autres.

Ces dernières années, la filière du grenadier a connu d’importantes évolutions caractérisées surtout par l’extension des surfaces plantées et l’équipement des domaines en systèmes d’irrigation économes en eau en plus de l’organisation professionnelle de ce secteur.

L’organisation des producteurs de la variété Safri et la valorisation de la production régionale, dans le cadre du Plan agricole régional (PAR) et du Plan Maroc Vert (PMV), ont donné une forte impulsion à ce secteur dans la région en général et à la chaîne de production de la grenade en particulier.

Ainsi, des résultats positifs ont été enregistrés dépassant toutes les attentes, dans la mesure où la superficie plantée a connu une augmentation significative, passant de 1400 hectares en 2008 à environ 2800 hectares actuellement (+85%), dont plus de 500 hectares sont équipés en irrigation localisée.

Dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, Mustapha Oukdim, chef du service de la communication et de la promotion au sein de la DRA Béni Mellal-Khénifra a assuré que la production de grenade est passée de 30.000 tonnes avant le lancement du PMV à environ 60.000 tonnes pour la saison 2021-2022.

Grâce à ces efforts, la grenade Safri s’est vue attribuer l’Indication géographique protégée (IGP) lors du SIAM 2011, laquelle indication identifie un produit agricole dont la qualité, la réputation ou d’autres caractéristiques sont liées à son origine géographique, s’est félicité M. Oukdim.

Quant à l’organisation professionnelle, la Coopérative D’Ouled Abdellah a été créée pour renforcer la production et la commercialisation de la grenade. Dans ce sens, d’importantes avancées ont été réalisées dans le domaine de la valorisation de la production dans le cadre du PMV ayant permis à la variété Safri d’occuper une place de choix dans le marché international de la grenade.

En dépit des acquis engrangés, la filière grenade est appelée à renforcer son positionnement à travers la mise en place d’infrastructures de transformation agroalimentaire, de stations de conditionnement en vue de sa promotion davantage et sa réorientation vers d’autres secteurs d’activités comme les cosmétiques.

A titre de rappel, l’ORMVA de Tadla accorde un intérêt particulier à cette filière grenade à travers l’intégration de projets liés à la grenade Safri dans le cadre de la nouvelle stratégie de développement du secteur agricole « Génération Green 2020-2030” par la programmation de la mise en place d’une unité de production de jus de grenade au niveau de l’Agropole de Béni Mellal, qui vise à transformer des matières premières s’élevant à 1250 tonnes de grenade annuellement.