Le parc de Tamda: un îlot de fraîcheur par temps de canicule

Mohammed Hamiddouche.

Zaouiat Cheikh (province de Béni Mellal) – À Zaouiat Cheikh, quand le mercure grimpe et que les températures s’affolent, le parc de Tamda connaît une fréquentation record de la part de familles et de touristes en quête d’un brin de fraîcheur et de verdure.

En cette période caniculaire, nombreux sont les visiteurs qui trouvent refuge dans le parc de Tamda, un des plus importants sites touristiques, naturels et écologiques de la région Béni-Mellal Khénifra niché au milieu des collines, ruisseaux et sources d’eaux.

Situés en plein centre de la ville de Zaouiat Cheikh, sur le flanc ouest des montagnes du Moyen Atlas, au pied des plaines basses du bassin de l’Oum Er Rabia, les jardins verdoyants de Tamda représentent une bouffée d’oxygène et un véritable havre de nature et de rencontres en ces temps de forte chaleur.

Le parc de Tamda s’étale sur une superficie de près de deux hectares à la végétation exubérante et compte plusieurs dizaines de cafés qui longent un petit canal central aux multiples ponts et cascades autour duquel deux sentiers de promenade ont été aménagés.

Jouxtant la très fréquentée route nationale n° 8 reliant Marrakech et Fès, cette petite oasis de fraîcheur enregistre chaque année plusieurs milliers de visiteurs, ce qui a favorisé l’implantation tout autour de pleins de commerçants saisonniers qui viennent profiter surtout durant l’été de la manne que constitue la période estivale.

L’endroit, baigné de douceur et de plénitude, attire des gens de tous âges et de partout. Il est idéal pour les familles qui souhaitent jouir d’un moment de repos et de détente au milieu d’un paysage enchanteur d’un vert intense où les arbres arborent le long de l’année et au gré des saisons une teinte printanière. Il est également l’endroit indiqué pour ceux qui aiment flâner, déambuler en fin de journée et pour les enfants voulant piquer une tête, s’amuser où apprendre à nager dans les eaux glacées et cristallines des sources de Tamda.

A la nuit tombée, le parc de Tamda prend des airs différents. L’agitation, les cris et les rires des enfants ainsi que les bruits des plongeons cèdent la place au calme et à la sérénité. Un autre type de visiteurs investissent le lieu. Des groupes de jeunes habitués du parc qui ont pris l’habitude de s’y rendre chaque soir après une rude journée de travail pour siroter un thé où un soda, discuter de tout et rien et échanger entre amis.

Le parc de tamda est également connu pour ses restaurants populaires qui proposent aux visiteurs des plats traditionnels de la cuisine locale notamment des tajines de tous genres et surtout « Acheknaf », une sorte de brochette géante faite de boyaux, de foie et de graisse de mouton que l’on enroule sur un bâton et que l’on cuit sur un brasier doux.

Dans des déclarations à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, plusieurs sont les visiteurs qui ont dit que le parc de Tamda constitue l’unique lieu de détente et le plus grand espace d’évasion pour nombre d’habitants de la ville de Zaouiat Cheikh. Très apprécié de tous, le parc, prisé surtout par sa fraîcheur, ses sources d’eau, ses belles allées et sa végétation foisonnante, offre toutes les commodités pour réjouir jeunes et moins jeunes.

Constituée de petites sources dont le débit atteint 350 litres par seconde, Ain Tamda est la deuxième importante source d’eau de la région en termes de débit après Ain Asserdoune à Béni Mellal.