L’unité du préscolaire de Fartaha à Béni Mellal, une aubaine pour la fille rurale

Béni Mellal – L’unité du préscolaire de Fartaha dans la province de Béni Mellal est un projet édifiant offrant aux filles rurales en bas âge la possibilité d’apprendre à lire et à écrire et permettant ainsi leur développement cognitif et social dans des milieux tout aussi reculés.

Cette unité du préscolaire mise en place dans le cadre d’un partenariat liant la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire et l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) et dont le coût de fonctionnement et d’équipement s’élève à 160 mille DH favorise l’éveil des filles rurales dès leur très jeune âge dans un moment clé de leurs parcours éducatifs et maximise ainsi leur potentiel de développement humain.

Véritable aubaine pour les filles de la localité de Fartaha, cette unité qui comprend deux salles dont une dédiée à la scolarisation des filles rurales âgées entre 4 à 6 ans réunit toutes les conditions nécessaires pour l’apprentissage de ces filles issues de zones rurales et reculées à travers une approche pédagogique centrée sur le jeu comme outil didactique et la pédagogie du projet avec le regroupement d’activités diverses.

Les espaces de ces deux salles sont également organisées de telle manière à garantir un apprentissage fluide à ces fille à travers l’organisation de l’espace qui comprend des coins de jeu, de peinture, de travail dirigé et autres favorisant l’apprentissage et le savoir-faire de la fille à travers des situations de découverte ou l’apprentissage d’un geste physique ou encore à travers des opérations mentales spécifiques.

Dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, Jamaa Chatbi, éducatrice au sein de cette unité a souligné que grâce aux efforts de la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire et l’Initiative Nationale pour le Développement Humain, la fille rurale de Fartaha dispose d’une unité du préscolaire et dont les espaces favorisent l’épanouissement de celle-ci et son intégration dans son espace social.

Le préscolaire est une étape importante qui conditionne le bon déroulement du parcours éducatif de chaque enfant, a-t-elle ajouté, saluant la grande contribution de l’INDH dans la lutte contre les inégalités dans l’accès à l’éducation préscolaire, notamment en milieu rural et sa contribution précieuse dans la généralisation du préscolaire.

Par ailleurs, 190 associations ont été retenues au titre de l’année scolaire 2021-2022 pour la gestion de quelque 1.264 salles d’enseignement préscolaire intégrées au sein des établissements de l’enseignement public, au niveau de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation.

Dans le détail, 11 associations ont été choisies pour gérer un total de 174 salles relevant de la direction provinciale de l’éducation de Khénifra, et 43 autres ont été sélectionnées pour diriger 224 salles relevant de la Direction provinciale de l’éducation de Khouribga.

De même, la gestion de 328 salles d’enseignement préscolaire relevant de la Direction provinciale de l’éducation d’Azilal a été confiée à 31 associations, alors que 51 associations assureront la gestion de 284 salles relevant de la Direction provinciale de l’éducation de Béni Mellal. À Fkih Ben Salah, ce sont quelque 54 associations qui ont été désignées pour assurer la gestion de 254 salles.