Province de Khénifra: La filière oignon, un véritable levier du développement local

Khénifra – La localité de Felat dans la province de Khénifra recèle un grand potentiel agricole, notamment en ce qui concerne la production de l’oignon qui constitue un véritable levier du développement local.

Connue pour ses terres fertiles, son climat doux, et l’abondance de ses ressources hydriques, la localité de Felat se distingue par la culture de l’oignon, la qualité de la production tant en calibre qu’en saveur et en rendement par hectare.

La filière oignon couvre environ 190.000 hectares soit 7% de la superficie réservée aux cultures maraîchères au niveau de la province.

Quelque 120 agriculteurs s’adonnent à cette culture dans la province de Khénifra sur un total de 26.900 paysans.

Au cours de l’actuelle saison agricole, la production de l’oignon au niveau de la province de Khénifra s’élève à 5.700 tonnes soit une productivité de 25 à 35 tonnes par hectare.

Dans une déclaration à l’agence marocaine de presse (MAP), le directeur provincial de l’Agriculture, Mohamed Kamili, a indiqué que la région de Felat, à la faveur de son climat adéquat et ses terres fertiles, réalise une importante production de l’oignon d’une qualité supérieure, relevant que l’abondance des ressources hydriques est également un facteur déterminant dans le rendement.

M. Kamili a relevé que les unités de stockage et de conservation de l’oignon dans la région restent traditionnelles car elles s’appuient encore sur les pierres et le foin, ce qui engendre des pertes considérables pour les agriculteurs.

Il est nécessaire de remédier à cette situation avec l’introduction de nouvelles techniques en matière de stockage et de conservation afin que les agriculteurs puissent bénéficier de prix intéressants sur les marchés, a-t-il ajouté.

Dans une déclaration similaire, Abdellah Akoujil, le représentant de la Chambre d’agriculture à M’Rirt a indiqué que Felat est une région agricole par excellence qui dispose d’importantes potentialités. Les habitants de Felat s’adonnaient il y a quatre ans à la culture des céréales et des légumineuses avant de se tourner vers la production d’oignon.

M. Akoujil a fait savoir que les habitants de cette région ont acquis les techniques de production de l’oignon développées dans d’autres régions voisines, relevant que la Chambre d’agriculture de la province de Khénifra organise des journées et des sessions de formation au profit des agriculteurs locaux sur ce genre de cultures. Les agriculteurs de Felat bénéficient également du programme Al Motmir du groupe OCP pour améliorer la production au niveau de cette localité, a-t-il expliqué.

La province de Khénifra s’étend sur 673.000 hectares dont 217.000 arables. Une proportion de 56% est consacrée à la culture des céréales avec une prépondérance du blé tendre qui s’accapare 59.000 hectares, soit 49% de la superficie dédiée aux céréales. Le reste est réparti entre le blé dur, l’orge et d’autres cultures.

Le Maroc produit annuellement environ 900.000 tonnes d’oignon, soit 12% de la production des cultures maraîchères. Avec cette récolte annuelle, le Royaume se positionne en tant que 23ème producteur mondial d’oignon.

Cependant malgré ce bon rendement, une bonne partie de la production est perdue chaque année à cause des techniques traditionnelles de conservation et de stockage utilisées jusqu’à présent par les agriculteurs.